Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Roger Pécard (1904-1993)

Roger Charles Jean Pécard dit “Pécard-Mabille”, né le 9 mars 1904 à Nazelles (Indre-et-Loire) et décédé le 21 juillet 1993 à Paimpol (Côtes-d’Armor), est un industriel français, membre dirigeant de la société des “Pressoirs Mabille” au sein de laquelle il occupe plusieurs fonctions.

Formation et co-direction de la Maison Mabille

En 1924, Roger Pécard est diplômé de l’École supérieure pratique de commerce et d’industrie de Paris. Entre 1925 et 1926, il travaille chez l’agent général français des machines agricoles américaines John Deere. En 1927, il intègre la SARL des “Pressoirs Mabille” en tant qu’adjoint au directeur commercial, avant d’être finalement nommé directeur commercial en 1933.

Durant l’Entre-Deux-Guerres, il participe activement à la modernisation de l’entreprise familiale avec ses deux frères aînés : Auguste Achille Emmanuel Pécard et Maurice Pécard. Toutefois, l’occupation allemande et les dommages occasionnés lors de la Seconde Guerre Mondiale, la concurrence italienne de plus en plus virulente et la perte de leurs marchés nord-africains tourmentent gravement la Maison Mabille au lendemain du conflit. De nombreuses restructurations sont alors engagées après guerre. L’incursion de l’entreprise d’Amboise dans la construction de caravanes en est un parfait exemple. En 1961, Roger Pécard est alors nommé Directeur Général de la SA Mabille-France, placée l’année suivante sous le contrôle de la société “A. Garnier et cie”. Il reste à ce poste jusqu’en 1969, date à laquelle il est nommé Directeur Général honoraire.

Ses autres fonctions

En parallèle, il occupe différentes fonctions : Président du Tribunal de Commerce de Tours entre 1956 et 1960 ou encore Conseiller du Commerce extérieur de la France entre 1959 et 1972. En tant que membre de la Commission mixte franco-soviétique de coopération scientifique, technique et économique, Roger Pécard participe également au rapprochement avec l’URSS, amorcé par Charles de Gaulle, lors d’une mission en territoire soviétique au cours de l’année 1968. Il est aussi membre-fondateur et Président en 1961-1962 du Lions Club-doyen de Tours. Il est à ce titre fait Officier de l’Ordre national du Mérite Commercial et du Mérite Agricole.

Famille

Roger Pécard est le plus jeune enfant d’Auguste Achille Pécard (1856-1926) et d’Albertine Marie Mabille (1861-1951).

Le 22 septembre 1926, Roger Pécard épouse Élizabeth Tauvin avec laquelle il aura trois enfants.

Décorations

  • Chevalier puis Officier du Mérite Commercial.
  • Chevalier puis Officier du Mérite Agricole.

Bibliographie :
LAFITTE J. et TAYLOR S., Qui est qui en France, Paris, 21ème édition : 1989-1990, éditions Jacques Lafitte, 1989, p. 1245.

Sources :
Journal Officiel de la République française. Lois et décrets, Paris, 56ème année – n°206, 1er août 1924, p. 6918.
ADN : 81J 352, généalogie de la famille Pécard réalisée par Gérard Pécard (2008), détaillant la descendance de François Augustin Pécard.
ADI&L : 4U 1/84, cession de parts à Roger Pécard, devant Me Maurice Mercier, notaire à Amboise, 28 mai 1927, déposé en greffe le 11 juin 1927.
ADI&L : 1166W 30, rapport du ministère de l’Intérieur, Direction générale de la sûreté nationale, Direction des renseignements généraux au sujet des mouvements sociaux à Amboise en 1962, dans les usines “Mabille”.
ADI&L : 1301W 863, cession de 300 parts de 1 000 francs des trois frères Pécard à l’Union Lyonnaise pour le Financement de l’Industrie, devant Me Maurice Mercier, notaire à Amboise, acté le 8 juin 1944 et déposé le 23 juin 1944 ; augmentation du capital social de 4 à 7 millions de francs, devant Me Maurice Mercier, notaire à Amboise, acté le 13 juillet 1944 et déposé le 4 août 1944. Dossier n°161 (25 février 1944-6 février 1945).
ADI&L : 1301W 864, transformation de la SARL des “Pressoirs Mabille” en SA, devant Me Maurice Mercier, notaire à Amboise, acté le 27 janvier 1954 et déposé le 12 février 1954. Dossier n°183 (28 janvier-10 août 1954). Nouvelle dénomination de la société des “Pressoirs Mabille” en Mabille-France, et conversion du capital social à 1,4 million de nouveaux francs, procès-verbal de l’assemblée générale des actionnaires tenue le 28 janvier 1960, déposé le 18 février 1960. Dossier n°199 (2 février-10 mai 1960).
ADI&L : 1301W 866, remplacement d’Auguste Garnier, décédé, par Jean Garnier, nouveau gérant de la SARL “Pressoirs Mabille”, procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires tenue le 29 août 1966, déposé le 14 septembre 1966. Dossier n°234 (10 août-1er décembre 1966).