Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Albertine Marie Mabille (1861-1951)

Albertine Marie Mabillenée le 19 octobre 1861 à Amboise (Indre-et-Loire) et décédée le 27 juillet 1951 dans la même ville, est la fille d’André Emmanuel Mabille (1836-1908) et de Rose Marie Gaumé (1841-1924). 

En 1882, elle épouse Auguste Achille Pécard (1856-1926)fils aîné de François Augustin Pécard (1831-1886), industriel nivernais, et de Catherine Fromenté (1831-1887) qui nouent des relations commerciales avec la Maison Mabille. Au décès de son père, en 1886, Auguste Achille Pécard intègre finalement la Maison Mabille. Ensemble, ils auront cinq enfants dont trois reprendront les rênes de l’entreprise familiale : Auguste Achille Emmanuel Pécard (1883-1957), Maurice Pécard (1889-1964) et Roger Pécard (1904-1993).

De par sa proximité avec la gare et le pont d’Amboise, les immeubles d’Albertine Marie Mabille sont détruits par le bombardement des Alliés le 12 juin 1944. Les gravats, projetés sur les bâtiments de la Maison Mabille, occasionnent alors d’importants dégâts sur leurs toitures. Fort heureusement, les bâtiments étaient vides à ce moment là.

Elle décède le 27 juillet 1951 dans sa demeure à Amboise.


Sources :
ADI&L : 6NUM8/003/051, acte de naissance d’Albertine Marie Mabille à Amboise, n°59, le 19 octobre 1861.
ADI&L : 6NUM8/163/006, acte de mariage entre Albertine Marie Mabille et Auguste Achille Pécard à Nazelles, n°3, le 16 mai 1882.
ADN : 81J 352, généalogie de la famille Pécard réalisée par Gérard Pécard (2008), détaillant la descendance de François Augustin Pécard.
ADI&L : 301W 629, Dossier HD 2214 DS, Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU), Service départemental d’Indre-et-Loire, déclaration de sinistre par la société des “Pressoirs Mabille”, 17 juillet 1944.